Ma Vie cachée de Becca Fitzpatrick

Résumé :
Un nouveau nom. Une nouvelle ville. Une nouvelle vie. Témoin d'un meurtre, Stella est placée sous protection en attendant le procès. Elle se retrouve catapultée au milieu de nulle part, dans le Nebraska, sous une fausse identité. Son ancienne vie lui manque atrocement, surtout son petit ami, Reed. Elle refuse de reconstruire quoi que ce soit, persuadée que sa nouvelle situation en va pas durer. Mais lorsqu'elle rencontre Chet, il lui est difficile de ne pas sourire... et de garder pour elle son terrible secret.
Avis
Depuis quelque temps ce roman m'intriguait un peu, et puis ma cousine m'a prêté son exemplaire, j'ai donc sauté sur l'occasion. Et autant dire que je ne regrette pas du tout.

L'histoire début alors que Stella va être envoyée dans un endroit inconnu. Elle a été témoin d'un meurtre chez elle, par un membre de cartel de drogue et a accepté de témoignée. Elle a donc été placée dans le système de protection des témoins. Le problème c'est qu'elle doit laisser derrière elle sa mère, droguée, son père qui a refusé de venir avec elle et son petit ami qui subit le même sort qu'elle mais séparément.
Déterminée à ne pas reconstruire une nouvelle vie, persuadée qu'elle pourra vite retrouver Reed, son petit ami, dès qu'elle aura dix huit ans, elle lutte de toutes ses forces pour ne pas s'intégrer. Mais c'est sans compter sur Chet et Carmina qui vont croiser sa route dans un petit coin du Nebraska.

Je dois avouer que j'ai eu un peu peur pendant les huit premiers chapitres. Stella vit avec une mère droguée depuis toujours. Donc elle n'a jamais eu de cadre ou de règle à respecter, puisqu'elle a toujours été l'adulte de son foyer. Sauf qu'arrivée chez Carmina, qui doit s'occuper d'elle le temps qu'elle devienne majeure, elle va découvrir une femme qui va vouloir lui donner un couvre feu, lui demander de travailler... Et Stelle refuse tout en bloc, et semble bien déterminée à subir les deux mois qui lui reste comme si elle était en prison. 
Alors bien sûr, elle est ado, elle n'a jamais eu de vraie mère pour s'occuper d'elle. Mais qu'est ce qu'elle m'énervait ! C'était un peu comme si tout n'était pas assez bien pour elle dans cette nouvelle vie. 

Mais je dois avouer que assez vite, elle se prend au pli et on découvre une jeune femme qui est prête à tout pour faire ce qui est juste. Elle est perdue à cause de sa mère qui n'a aucun intérêt pour elle. Elle a perdu toute sa vie d'avant, sa meilleure amie et tout ceci lui manque. Mais en même temps, elle tente de s'habituer à son nouvel environnement.
J'ai eu beaucoup d'empathie pour ce personnage, qui m'a beaucoup touché par ce qu'elle traverse tout au long du roman.

Elle est très entourée. Entre Carmina, flic à la retraite qui l'accueille et tente de lui donner une vie aussi normale que possible malgré le programme, et le voisin Chet qui veut se lier d'amitié avec elle. Mais c'est loin d'être évident pour Stella de se faire à sa nouvelle identité, même si la moindre gaffe pourrait l'envoyer directement à la mort... 

L'auteure a su trouver le parfait équilibre entre le suspens de savoir si le cartel allait la retrouver, l'importance de sa mère droguée, mais aussi les petits problèmes futiles des ados. Le roman alterne entre gravité et moments légers dans une parfaite symbiose, qui permet de passer un excellent moment et, au passage d'être totalement accro à l'histoire et de vouloir savoir comment tout cela se termine.
Et je dois bien avouer que j'ai eu peur et de nombreux doutes dans les dernières pages pour savoir comment les choses allaient se démêler...

Le style est assez simple, descriptif et je dois avouer que je me suis bien amusée avec cette lecture !

En bref, un roman jeunesse qui permet de passer un bon moment. 

1 commentaire: