Jeux insolents de Emma M. Green

Résumé :
Définition de Tristan Quinn : nom masculin évoquant l'arrogance et le sex-appeal poussés à l'extrême. Synonymes : ex-petit copain, mais surtout roi des emmerdeurs. Liv Sawyer et Tristan Quinn se déchirent autant qu'ils s'attirent, et ça fait dix ans que ça dure ! Le fantôme d'Harry, le petit frère mystérieusement disparu des années plus tôt, plane encore sur leur histoire impossible. Alors que Tristan est hanté par ce cauchemar, Liv a tout à prouver en revenant s'installer en Floride pour reprendre l'agence immobilière familiale. Leur amour est interdit, maudit, voué à l'échec... Mais c'était sans compter sur ce fameux contrat qui les lie désormais : pour honorer les dernières volontés de Craig, le père de Liv, ils doivent vivre 365 jours sous le même toit. La passion renaît, les coeurs s'ouvrent à nouveau, plus rien ne saurait interdire leur passion... Et pourtant, le destin n'a pas dit son dernier mot...
Avis
Après avoir lu le premier tome, je me suis lancée dans le second et autant dire que j'ai passé un bon moment de lecture.

On retrouve donc Liv, six ans après la fin du premier tome. Elle revient aux Keys pour enterrer son père et va avoir la malchance de découvrir qu'elle doit cohabiter pendant un an avec Tristan, qu'elle n'a jamais pu oublier, à cause du testament. Leur amour maudit pourrait bien reprendre de plus belle, mais c'est sans compter le fantôme de Harry et de son enlèvement qui plane sur eux, leur empêchant d'être heureux.

Alors je dois avouer que cette histoire m'a semblé un peu tourner en boucle, du côté de Tristan. Il avait à la fois envie de se laisser aller à aimer Liv et en même temps, ne voulait pas le faire parce que son petit frère a disparu. J'aurais aimé avoir le point de vue de Tristan pour comprendre ce qui pouvait bien le motiver à tourner en rond ainsi... Mais pour le reste l'intrigue reste bien ficelée, même si le côté 'disparition de Harry' reste hyper en retrait et que toute l'histoire est surtout centrée sur la cohabitation entre les deux ennemis mortels, qui ne se détestent pas tant que cela.

J'ai adoré Liv. Elle est forte et est loin de se laisser dicter ce qu'elle doit faire. Elle se bat pour elle et c'est vraiment un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle se sait vulnérable mais ne le montre pas. Elle est comme une forteresse. Et pourtant, elle ne peut oublier Tristan. Elle est aussi butée et m'a beaucoup amusé au fil des pages.

Quant à Tristan, je suis un peu triste de ne pas avoir eu son point de vue... Après la disparition de Harry, il a sombré et est devenu une personne beaucoup plus sombre... Pourtant au retour de Liv, le Tristan taquin et souriant semble faire son apparition. Et c'est pour cela que je regrette de ne pas avoir eu son point de vue... 

Je ne sais pas si ce tome deux était nécessaire en tant que tel ou si l'histoire aurait pu être écrite en un seul tome. Mais pour le reste, j'ai quand même passé un bon moment et j'ai pris plaisir à retourner dans les Keys pour retrouver Liv et Tristan.

Quant à l'écriture, j'apprécie assez le style de Emma Green et je suis curieuse de les découvrir dans une autre histoire.

En bref, un tome deux vraiment sympa.

2 commentaires: