Une seule fois (ou presque) de Wendy Roy

Résumé :
Avoir le coup de foudre pour son voisin ? Mauvaise idée ! Entre Joey et Vanessa, ça ne pourra jamais fonctionner. Lui n'a qu'un seul amour, le sport, et il ne recherche que des relations sans lendemain. Quant à Vanessa, elle cache un petit secret, elle est atteinte de synesthésie : elle associe les voix au toucher. Comment avoir une relation avec quelqu'un quand le son de sa voix vous fait l'effet d'une caresse ou d'un coup ? La jeune femme a dû faire une croix sur sa vie intime et consacre tout son temps à son travail de détective privé. Sa rencontre avec Joey fait voler en éclats tout son petit monde bien ordonné : entre eux naît une attirance indéfinissable, une puissante alchimie, comme s'ils s'étaient toujours connus. Aucun des deux n'est prêt à laisser l'autre entrer dans sa vie. Mais que peut-on faire contre le coup de foudre ?
Avis
J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en me lançant dans ce roman. Et étonnamment, c'est une romance toute douce et toute légère qui m'a beaucoup plu. J'ai tourné les pages avec plaisir et j'ai été heureuse de découvrir cette belle histoire. 

On découvre l'histoire de Vanessa, une jeune femme qui est synesthète. Elle associe les voix qu'elle entend au toucher. Une expérience très souvent désagréable, qui la pousse à fuir tout contact humain. Alors quand son voisin frappe à sa porte, elle n'est pas préparer aux sensations sensuelles que sa voix va lui faire ressentir. Et c'est ainsi qu'une histoire de colis perdu va se transformer en une attirance et une alchimie entre les deux personnages. Mais ni l'un ni l'autre ne semble prêt à avoir une relation sérieuse. 

Comme je le disais plus haut, c'est une histoire vraiment douce et adorable à découvrir. J'ai beaucoup aimé le traitement de la 'différence' qu'apporte Wendy Roy. Elle apporte une vraie diversité de personnages, mais plus encore, elle n'appuie absolument pas sur la corde dramatique. J'ai trouvé l'approche originale. Et surtout, cela offre une romance douce, mais qui reste atypique. Et c'est ce que j'ai vraiment apprécié au fil de ma lecture.

Vanessa est synesthète donc, mais elle ne se définit pas uniquement au travers de sa particularité. Elle est aussi une amie adorable, qui se fait passer pour vieille mégère auprès de tous les voisins. Elle a un travail assez amusant, quoi que dangereux parfois. Elle a appris à vivre avec sa synesthésie, et c'est loin de l'empêcher de faire des choses. Alors bien sûr, elle ne peut pas tout faire, mais elle se contente de vivre comme elle l'entend. Et c'est sans doute l'un des personnages les plus doux que j'ai croisé au fil de mes lectures.

Quant à Joey, il est gymnaste professionnel et seule sa carrière compte. C'est la raison pour laquelle il enchaîne les conquêtes d'un soir, sans vouloir d'une relation fixe. Il se concentre sur sa carrière. A côté de cela, c'est un type gentil, qui s'entraine dur, qui aime plaisanter avec ses amis. Je dois avouer qu'il m'a bien plu aussi. 

Leur relation se met doucement en place. Ils apprennent à se connaitre, puis envisagent d'aller plus loin. Et vraiment, c'est une très belle construction. Qui ne reprend pas un schéma classique que l'on connait tous. Et du coup, j'ai d'autant plus appréciée ma lecture qu'elle ne m'a apporter que des émotions positives, sans stress, angoisse ou larmes. Du coup, cela en fait une belle histoire d'amour à découvrir. 
D'autant plus que l'auteure apporte une touche de suspens avec le métier de Vanessa, qui est détective privée et dont les enquêtes ne se passent pas toujours comme elle l'espère. 

J'ai aussi appréciée l'écriture de Wendy Roy, qui est fluide et vraiment chouette à lire. 

En bref, une romance pleine de douceur à découvrir. 

6 commentaires:

  1. Et bien je ne te remercie pas, moi qui comptait sur toi pour que ce livre ne finisse pas dans ma wish-list c'est loupé... 😉
    L'histoire a l'air vraiment sympa avec une pincée d'originalité !

    RépondreSupprimer